La Misère – Parcay-les-Pins

Category
grand public, réalisations

La Misère est exposée en 1894 au Salon des Beaux Arts, et frappe les esprits par la puissance de l’expression « réaliste ». Déjà Rodin traversant l’atelier de Desbois en 1887 et remarquant la première esquisse, avait demandé qui était le modèle. En faisant poser une femme âgée, nue, Desbois transgresse les codes de la représentation du corps féminin, n’épargnant aucun détail de ce corps décharné dont il renforce la crudité par le geste de pudeur des bras cachant la poitrine ; rides de la peau, muscles décharnés, articulations saillantes. Le visage reste encore proche du modèle, soulignant l’humanité de cette représentation. Le petit modèle de La Misèrene sera exposé qu’une fois en 1914 ; quatre exemplaires sont connus, la draperie présentant à chaque fois des variantes.


Objet soutenu:

Sculpture


Artisan:

Paul Verdier – Elodie Baubier – Lucie Courtiade



Époque:

18e siècle


lieux-dit:

Parcay-les-Pins


Institution:

Publique