Restauration et conservation

Formation

Sauvegarde du Patrimoine

La Lettre du président

Arrivé sur terre, l’homme a pris la matière qu’il avait sous la main.

Puis, il l’a taillée, malaxée, ajustée, assemblée, décorée, façonnée en totalité.

Satisfait, il a reproduit l’exercice ; ainsi est né l’artisan.

Chaque article qui nous entoure a été conçu et façonné par la main de l’artisan.

C’est l’habileté de sa main qui a trouvé la solution pratique à nos besoins usuels.

Le savoir-faire de l’artisan, le savoir-faire de la main !

Aujourd’hui, dépossédé par le modernisme et l’industrialisation, sa pratique va se réduisant et le nombre d’actifs diminue, diminue  beaucoup trop vite.

Qui demain, saura réparer et restaurer  ces créations du passé que nous aimons, et dont la qualité a fait la gloire du Patrimoine, Immobilier comme Mobilier,  français ?

Nous devons soutenir la connaissance et la pratique de ces savoir-faire en perdition.

C’est l’objet de ce fonds de dotation «  Belle Main » ; offrir à des particuliers désirant faire restaurer des objets de leur patrimoine mobilier, la possibilité d’un soutien financier.

Ainsi, par cet apport de travail aidera-t-on l’artisan retenu, et hommage sera rendu à son savoir-faire. 

« Sans l’artisan et ce qu’il a façonné, nous vivrions au stade des cavernes  »

Bertrand de Belloy
Président-fondateur

 

Fonds de dotation "Belle Main" 
pour la Conservation du Patrimoine Mobilier 
et la sauvegarde du Savoir-faire Artisanal

Créé en 2013, le fonds de dotation «  Belle Main » assure une double action de mécénat.

  •   Mécénat d’ aide à la Restauration et à la Conservation des Objets Mobiliers  du Patrimoine
  •   Mécénat de  sauvegarde du Savoir-Faire de l’Artisan  en charge de ces restaurations


 Restauration et conservation du Patrimoine
 La Conservation du Patrimoine concerne le Patrimoine bâti, comme le Patrimoine non bâti.
 Le Patrimoine Bâti retient l’essentiel des aides publiques ou privées; le mécénat d’Entreprises y pourvoie en majeure partie, et les propriétaires, dans la mesure de  leurs moyens et de leur motivation s’efforcent de s’y tenir.
 Le Patrimoine des Objets Mobiliers, dit non-bâti, n'est pas ou peu soutenu.

C’est l’objet du fonds de dotation « Belle Main »  développer un mécénat de soutien aux artisans concernés par la restauration d’objets mobiliers du Patrimoine.  

Sauvegarde du Savoir-Faire de l'Artisan
Les propriétaires hésitent à faire une dépense pour assurer l’entretien de leurs biens pour 2 raisons:

- Les conditions économiques se dégradent et réduisent les possibilités d’investissement.
- Le mobilier ancien subit les effets de mode et de changement de goût; l’intérêt pour le mobilier ancien régresse.
L’activité des artisans restaurateurs diminue en conséquence et de façon préoccupante dans certains cas.
La réduction de la demande de restauration accentue la perte des savoir-faire et l'on peut craindre une perte réelle de savoir-faire à terme, dans certaines disciplines.
L'artisan a ainsi de plus en plus de mal à assurer sa succession.
Les repreneurs d’ateliers d’artisanat sont recherchés mais se raréfient d’année en année.
L’artisanat ne mérite pas une telle dégradation de situation.